« Mon commerce en ligne », une aide financière pour les commerçants et artisans locaux en Auvergne-Rhône-Alpes

par Administrateur le 26 févr. 2021 à 16h06
En temps de crise sanitaire, la communication est plus que jamais essentielle pour une entreprise. Qu’ils soient fermés administrativement ou ouverts sous conditions ou encore grâce à une dérogation, les commerces doivent redoubler leurs efforts pour garder le lien avec leur clientèle et faire découvrir leurs produits et/ou services à de potentiels nouveaux clients. Et quoi de mieux, pour y parvenir, qu’un site web professionnel ?
 
50 %*. Tel est le pourcentage de commerçants et d’artisans qui ne disposent pas d’un site internet en Auvergne-Rhône-Alpes. De plus, la plupart des sites web existants sont de simples vitrines et n’exploitent pas toutes leurs possibilités. Or, la tendance du numérique s’est renforcée. Les Français ont pris l’habitude de faire des recherches, de créer des paniers virtuels et de passer commande sur la toile. Ainsi, il apparaît nécessaire pour toute société d’être visible sur le web grâce à un site internet. Il leur permettra notamment d’avoir une boutique en ligne, de gagner en crédibilité, de toucher une nouvelle clientèle et de développer leur chiffre d’affaires.
 
Consciente de ces enjeux, la Région a mis en place le dispositif « Mon commerce en ligne ». Le montant de cette aide peut s’élever jusqu’à 1500 € pour la création d’un site web et le renforcement de la présence sur les réseaux sociaux.
 
 
 

Qui peut bénéficier de cette aide ?

 
Les commerçants de proximité, les artisans indépendants, avec ou sans point de vente, sédentaire ou non (hors franchise) sont éligibles à ce dispositif. Les agriculteurs à titre principal ou secondaire, les éleveurs et les viticulteurs qui réalisent de la vente aux particuliers peuvent également en faire la demande. Toutes les entreprises doivent justifier d’un siège social en Auvergne-Rhône-Alpes et d’un effectif de moins de 10 salariés pour prétendre à cette aide. Il faut également qu’elles soient inscrites au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Répertoire des Métiers ou sur la liste des entreprises de métiers d’art reconnus par l’arrêté du 24 décembre 2015. Les sociétés doivent également être à jour de leurs cotisations sociales et fiscales au 1er mars 2020.
 
 
 

Quels sont les projets éligibles à ce dispositif ?

 
Dans le cadre d’une création, d’une refonte ou d’une optimisation d’un site internet ou d’un site de e-commerce, les commerçants et artisans ont la possibilité, entre le 1er janvier 2020 et le 30 septembre 2022, de solliciter l’aide de la Région. Il en va de même pour une société qui souhaite optimiser sa présence sur le web via l’achat d’un nom de domaine, de mots-clés, de frais de référencement ou la mise en place d’une stratégie sur les réseaux sociaux et de solutions digitales pour booster les ventes en ligne.
 
Le gouvernement soutient également la numérisation des petites entreprises et propose un chèque numérique de 500 € à tous les commerces fermés et aux professionnels du secteur de l’hôtellerie et de la restauration.
 
 
 
* d’après l’observatoire de la maturité numérique des entreprises d’Auvergne-Rhône réalisé en 2019 par la Région
Inscription Newsletter