Dossier : identité visuelle, miroir ou allégorie ?

par Administrateur le 09 janv. 2020 à 09h13
Un logo pour se démarquer
Incontournable et fondamental pour toute entreprise, et encore davantage à l’ère des réseaux sociaux, le logo représente la carte d’identité graphique de votre marque. Quel que soit le support de diffusion de celui-ci, il est le premier élément qui va et devra accrocher l’œil. De la même façon qu’il existe des « titres informatifs » ou des « titres incitatifs » en presse, votre logo peut soit délivrer une information sur votre activité, soit au contraire rester volontairement abstrait… et donc attiser la curiosité ! Pour faire ce premier choix, il est important de prendre en compte la concurrence et le marché sur lequel vous opérez. Car si la fantaisie n’est pas toujours de mise, il faut savoir se démarquer et surtout toujours rester identifiable. 

Des valeurs pour se positionner
Aujourd’hui, plus que jamais, votre identité visuelle est le porte-drapeau de vos valeurs. Alors que l’émotion a toujours été dans l’ADN de la publicité, l’éthique a fait son apparition dans le champ de la communication au cours des deux dernières décennies. Principes moraux ou sociétaux, vos futurs clients et collaborateurs veulent savoir comment vous vous positionnez. Si l’exercice est loin d’être aisé, il peut vite s’avérer un véritable marchepied pour construire votre identité visuelle. Vous voyez où on veut en venir ? Les valeurs transparaissent notamment dans la typographie. Préférez un lettrage manuscrit pour retranscrire la souplesse, ou des caractères en finesse si vous souhaitez miser sur la délicatesse, par exemple. Aspect essentiel de la création graphique, « la typo » joue un rôle prépondérant tout comme le choix des couleurs et des illustrations. En un mot, une fois que vous avez circonscrit le champ de vos activités, de votre vision, n’oubliez pas la dimension éthique que certains appellent « la raison d’être » ou « philosophie ». 

Des couleurs et des visages
Le bleu pour la fidélité, la fraîcheur, la confiance, le calme ou à l’inverse, la couleur orange pour le dynamisme, l’énergie ou encore l’action… elles sont toutes porteuses de sens. De la même façon que la météo peut jouer sur l’humeur, les couleurs ont une grande influence sur comment votre marque sera perçue. Raison pour laquelle elles doivent être en harmonie avec vos activités, votre vision et vos valeurs. Une fois que vous êtes parvenu à déterminer les éléments qui vont composer votre charte graphique, il est temps d’envisager comment vous allez alimenter et soutenir cette identité visuelle. Le capital humain de votre entreprise est essentiel. Raconter vos salariés est une preuve de considération à leur égard et c’est aussi un formidable relais de vos principes, tout comme les témoignages clients. Que cela soit par un portrait chinois, un trombinoscope créatif, des avatars, des vidéos ou encore le récit de vos activités de team building… en donnant à voir les visages qui composent votre paysage professionnel, vous humanisez votre entreprise. Et donc votre marque.  

Une histoire pour se raconter
On récapitule. Vous avez désormais votre logo, votre typographie, vos couleurs et vous savez comment vous allez présenter votre équipe. Vous avez réfléchi à comment harmoniser le triptyque : activités, vision et valeurs. Vous avez donc en main le fil rouge de votre narration. Si tout le monde ne parle plus que de « storytelling », à l’anglaise, c’est aussi parce que l’histoire de votre entreprise va créer le lien entre votre identité visuelle et vos objectifs : « ce que nous sommes – où nous allons ».

Vous avez maintenant tous les éléments dans votre hotte pour déclamer votre identité au monde. À vos réseaux sociaux ! Nos conseils à ce sujet dans la prochaine newsletter.
Inscription Newsletter